1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Ex caetera

Bec & onglesClaude Bugeon
Bec & ongles
Prix : 9,90 € 9,40
Quantité :
EAN : 9782911718328
Format 14,5 x 20 centimètres
58 pages.
Couverture 2 couleurs
reliure dos carré collé
Collection “ Ex-cætera ”
ISSN 1284-6236
Dépôt légal 3° trimestre 1999
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

En deux parties : “ Bec ” la famille, “ Ongles ” la mort. Observations quasi entomologiques de ce qui régit le plus nos existences, chaque texte est écrit pour nous hanter parce que chaque texte veut épuiser nos petits fantômes. Textes qui stigmatisent, constats froids, vigoureux mouvement du verbe tenu en respect, révélations, la vie toute vive. C’est ce qui compte pour C. Bugeon, c’est ce qui comptera pour ses lecteurs.

Extrait

Épouses – Sont-elles nos mères ? Épouses assises sur le bras du fauteuil et caressant nos crânes d’enfants, femmes brisées à force de veille, regards apaisants qui nous portent aux nues comme si nous le méritions, femmes en compulsion, femmes trahies par le temps et l’amour, par les hommes dressés, femmes à la terre fouaillée, épouses oubliées dans les maisons. Femmes aux corps glorieux sous le soleil, femmes éteintes dans l’abandon, délice noyé au cœur de l’eau plate, abnégation, silence, teint de cire. Sont-elles nos mères ces épouses qu’un seul grain de lumière a rayées, miroir subliminal ? (extrait de “ Bec ”)

Quote-part – De la boue nous naissons de la boue nous faisons, fatale quote-part jamais estimée, il ne plairait à personne d’être pesé à l’once près, de l’humus comme de l’or, au propre et au figuré. De la boue, nous n’y pouvons rien, fragments pulvérulents, un jour, tous de la boue dans le creuset de l’alchimiste, le pot du jardinier. Ceci ne nous empêche pas d’écrire, de peindre, de jouer, d’aller chaque matin payer le dû, et de dormir, dormir si l’on peut. C’est la boue qui nous tient c’est la boue qui nous plie, avec, parfois, retenue, noyau dans le fruit, la lumière.
(extrait de “ Ongles ”)

Lire un autre extrait

 

Illustrations

Couverture et encres de Claude Bugeon

Site e-commerce par Raynette.