1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Thoth

La Fulgurance du gesteFabienne Swiatly
La Fulgurance du geste
Prix : 11,00 € 10,45
Quantité :
EAN : 9782915120967
Format 10 x 20 centimètres
68 pages.
Couverture quadrichromie
Reliure dos carré collé
Collection “ Thoth ”
ISSN 1625-9173
Dépôt légal 1er trimestre 2014
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

“ Pour la séduire, il couvrait de rires son arrogance et finissait ses phrases avec des peut-être. Il aimait son attitude féline même quand elle buvait une pinte de bière. Des plissements rieurs contredisaient son regard timide. Entre eux aucune promesse et surtout pas l’éternité des sentiments, pourtant il y avait cru.”

Une histoire d’amour qui s’échoue sur une rive inattendue : Fabienne Swiatly lui donne une forme minimale captivante par son rythme syncopé. Ce sont de petits drapeaux qu’un geste vif plante tour à tour, où l’on peut lire les transformations qu’opère l’écriture sur le quotidien, celui où l’on aime, celui où l’on meurt... et où il faut poursuivre, malgré tout. Comme une injonction salvatrice à dire l’urgence, ce récit poétique et poignant compose avec beaucoup de retenue les bribes d’un amour aliéné. À lire en apnée, dans la fulgurance du geste.

Extraits

Quand les humains bradent leurs rêves, les tragédies commencent. L’expérience désigne le lieu du drame, pourtant ils vont ensemble sur le même chemin. Ils ignorent les fantômes qui se retirent dans un coin de leur mémoire. Dors, je surveille la vie semble dire l’un à l’autre malgré le ricanement des oracles.

Tout cet amour dont on a besoin

*

Pour la séduire, il couvrait de rires son arrogance et finissait ses phrases avec des peut-être. Il aimait son attitude féline même quand elle buvait une pinte de bière. Des plissements rieurs contredisaient son regard timide. Entre eux aucune promesse et surtout pas l’éternité des sentiments, pourtant il y avait cru.

La nécessité des fictions

*

Des sonneries, des clics, des messages – se joindre dépend surtout du forfait. Le moindre silence engendrait un manque qui amplifiait la faim. Un brutal besoin d’ici et maintenant. Écrans pour maintenir le haut débit des émotions. Elle avait été la première à dire je veux bien, et il avait refermé les bras sur son corps souple. Une manière de dire oui.

Le début d’une histoire




Lire un autre extrait

Écouter Fabienne Swiatly lire un extrait (2mn30)

Lire la revue de presse

Site e-commerce par Raynette.