1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Thoth

Mister TockJean-Luc Coudray
Mister Tock
Prix : 11,00 € 10,45
Quantité :
EAN : 9782915120745
Format 10 x 20 centimètres
90 pages.
Couverture quadrichromie
Reliure dos carré collé
Collection “ Thoth ”
ISSN 1625-9173
Dépôt légal 4° trimestre 2010
 

Biographie et bibliographie de l'auteur


Propos du livre

Ce récit de Jean-Luc Coudray développe avec une logique implacable mais non dénuée d’humour les expériences d’un homme animé d’une curiosité qui l’engage à penser le monde dans lequel il vit selon une dialectique toujours surprenante.

Pour être parfaitement respectable, Mister Tock s’affuble de tous les attributs du gentleman anglais. C’est donc avec flegme et comme par distraction, qu’il traverse les murs, lévite tel un hélicoptère, gravit l’Everest en chaussures de ville ou se transforme en bactérie. Sa capacité expérimentale est sans limite mais il peut aussi simplement philosopher ou se laisser aller aux divagations poétiques de promenades non planifiées. Mystique sans croyance et homme imprévisible, il doit son unité à la finition exemplaire de son complet veston rigoureusement British qui en fait un sphinx contemporain.

Extrait

Le vendeur

Un matin d’hiver, Mister Tock monta les escaliers d’un immeuble, puis sonna au numéro vingt.
“ Vous désirez ? lui demanda une dame sans âge, sans fonction et mal positionnée dans sa journée.
– Je vends Dieu.” dit Mister Tock.
La dame resta un moment sans réagir puis fit entrer le représentant.
Il s’assit entre deux plantes vertes, ces caoutchoucs qui ne veulent rien dire.
“ Combien coûte Dieu ? demanda-t-elle.
– Trois cent mille euros.” répondit Mister Tock.
La dame se demanda comment réunir cette somme.
“ Prendrez-vous un peu de sirop ? dit-elle.
– Si vous voulez.” dit-il.

Pendant qu’elle s’affairait à la cuisine, Mister Tock prit en mesure la bourgeoisie du salon. La dame était de classe moyenne non ascendante.
“ Vous êtes de quelle secte ? demanda la dame.
– La mienne.” répondit-il.
À ce moment, un perroquet vociféra depuis la pièce voisine, augmentant l’espace.
“Avez-vous des preuves de ce que vous avancez ? demanda la dame.
– Je les vends.” répondit Mister Tock.
L’appartement, aérien, feuillu, morcelé en ambiances contradictoires, défendait la dame.
“Je vous propose une mensualisation.” dit Mister Tock.
Il ouvrit un dossier qui comportait un grand nombre de mois.
“Je ne suis pas sûre de vivre autant, dit la dame.
– Si vous mourez, vous obtiendrez Dieu moins cher.” dit Mister Tock.
Le perroquet cria encore, d’un hurlement toujours neuf.
Des photos de famille, punaisées comme des papillons, montraient d’énormes oncles et d’énormes tantes dont les yeux en ocelles éclairaient les murs.
Malgré l’altitude de l’appartement, des taches d’humidité ne voulaient pas mourir.
Le soleil, enfin dégagé d’une météorologie urbaine, fit hurler les couleurs du perroquet qui exprima une gaieté cruelle.
Dieu commençait à attendre pendant que Mister Tock trempait dans le sirop ses lèvres de roseau.
L’horloge sonna cinq heures, sommet hormonal de l’après-midi.
“Avez-vous déjà eu des clients ? demanda la dame.
– Non.” dit Mister Tock.
Puis, il ajouta :
“Mais, je vends aussi des brosses à dents.”
Quand il déroula ses échantillons, ils se retrouvèrent tous les deux à quatre pattes, fortement soulagés par les formes excentriques et les couleurs des ustensiles.
La dame acheta une brosse fluorescente à un prix très raisonnable.
Mister Tock put alors prendre congé et la dame se retrouva seule, sans Dieu, sans mari, sans enfants, sans voiture.


Lire un autre extrait

Lire la revue de presse 

 

Illustrations

En couverture : reproduction d'une peinture de Philippe Coudray

Site e-commerce par Raynette.