1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les auteurs

Eva Almassy
Eva Almassy
Prix : 0,00
Quantité :
 

Ouvrages chez L'Amourier

Limites de l'amour

Version numérique

L'auteur

Eva Almassy n’a appris le français qu’à l’âge de vingt-deux ans, après sa venue en France depuis sa Hongrie natale (elle est née à Budapest). Bien des années plus tard, devenue écrivain de langue française, elle a publié trois romans, qui explorent les limites de la proximité des êtres, qu’il s’agisse d’amours impossibles ou de relation entre sœurs (et même de sœurs siamoises). Elle a beaucoup écrit pour la radio et a été plusieurs fois distinguée à ce titre (prix S.A.C.D. nouveau talent radio et meilleur texte aux Radiophonies 2007 pour La dernière nuit d’Erzsébet Bathory). Eva Almassy est aussi une des voix du dimanche à France Culture avec Des papous dans la tête.

Bibliographie
Romans, essais

V.O., éd. Gallimard, 1997
Tous les jours, éd. Gallimard, 1999
Comme deux cerises, éd. Stock, 2001
Petit éloge des petites filles, éd. Folio 2 euros, 2009

Ouvrages collectifs

Carnet de Sarajevo, éd. Gallimard, 2002
De la mémoire du réel à la mémoire de la langue,
éd. Cécile Defaut, 2006
Pour une littérature monde, éd. Gallimard, 2007
Le Dictionnaire des Papous, éd. Gallimard, 2007

Jeunesse

Le Vieux Cheval et les poneys de la vallée, éd. L'École des loisirs, Mouche, 2004
Celle qui ne pouvait faire qu'une seule chose par jour, éd. L'École des loisirs, Neuf, 2005
Autobiographie d'un fantôme et autres fictions, éd. L'École des loisirs, Médium, 2007 et éd. de La Loupe, 2009
Les Cheveux de la poupée, éd. L'École des loisirs, Médium, 2009

Autres

Une dizaine de pièces de radio pour France Culture dont
La dernière nuit d'Erzsébet Bàthory, 2007

Site e-commerce par Raynette.