1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les Feuilletons de l'Amourier > Feuilletons de Michel Séonnet: Les mots en partage

Concret et abstrait27/01/2010
Prix : 0,00
Quantité :
 

Concret et abstrait

C'est toujours ce même texte de Penone qui ouvre le chemin d'écrire. Ils arrivent vite à aligner des banalités. Les plus aisés jouent avec les mots, les contrastes. Amour et haine, nuit et lumière. C'est poétique, dit l'un. Manière de se bercer avec les mots où certains ne sont pas maladroits. Mais ce que je cherche, en l'occurrence, c'est qu'ils fassent surgir quelque chose de la matière de leur vie. S'approcher des choses. Des personnes. Des lieux. Des visages. Il faut zoomer? dit un qui semble avoir du mal. Comme je dis que c'est exactement ça, ça lui donne du courage et l'occasion de se faire valoir devant les autres. Je dis: Je veux du concret. Et j'essaie d'expliquer concret et abstrait. Pour essayer de me faire comprendre je dis que concret c'est ce qu'on peut toucher, sentir, qu'on pourrait mettre là sur la table ou au moins dans la cour du lycée. Je voudrais qu'ils donnent chair à ce qu'ils ont dit «sentiments», «passion». Mais lorsque j'acquiesce à la proposition de l'un d'écrire qu'il est fait des voyages aller-retour entre Corbeil et le «bled», celui-la même qui avait prononcé le mot «zoom» s'emporte. Pourquoi un voyage c'est concret alors que la passion ça ne l'est pas? C'est concret une passion! Pas d'autre réponse que de l'inviter à trouver les mots pour la rendre justement concrète. Mais il n'y a sans doute pas plus difficile à écrire que ça.

Lire l'épisode précédent…Lire la suite… 

 

 

 

Site e-commerce par Raynette.