1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les Feuilletons de l'Amourier > Feuilletons de Michel Séonnet: Les mots en partage

On commence…11/12/2009
Prix : 0,00
Quantité :
 

On commence…

Vendredi  11 décembre. On commence. Ils sont une bonne trentaine. Je leur ai lu un passage du «Vent vivant des peuples», là où j'essaie de voir les premiers pas des émigrants dont parle ce livre à leur arrivée en France, c'est plus de cent fois: Je voudrais voir..., plus de cent fois une photo qui n'a pas existé. Et vous, quelle photo vous voudriez imaginer? C'est toujours magie de les voir se mettre à l'œuvre, malgré les ricanements, le besoin de se donner l'air de celui à qui on ne le fait pas, ils écrivent, tous, on en sort rincé mais ils ont tous écrit. Je prends comme ça vient:

«Je voudrais voir le visage de mon père quand il a eu son permis, les sentiments que lui a procuré ce moment d'avoir réussi l'examen. Comme un gamin qui aurait eu une sucette. C'était génial, me dit-il. Cela se passait à Alger à la caserne militaire. De belles années passées là-bas, me dit-il, et des souvenir plein la tête.»

«Je voudrais voir le jour du mariage de mes parents.
Je voudrais voir le jour de ma naissance.»

«Je voudrais voir les yeux de mon grand-père qui arrive en France pour faire la guerre.
Je voudrais voir le jour où ma sœur a dit ses premiers mots.»

«Je voudrais voir l'expression du visage de ma tante, la frustration de ses doigts, qui se demande pourquoi l'avoir caressé d'une manière si violente.»

«Je voudrais voir mon grand-père me serrer dans ses bras comme si j'étais sa propre fille»

Juste un point de départ posé sur la feuille. Après, il  faudra continuer. J'insiste: Écrire, c'est mieux que prendre des photos, on peut voir ce que l'on n'a jamais vu.

Lire l'épisode précédent…Lire la suite… 

 

 

 

 

Site e-commerce par Raynette.