1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Ex caetera

Une saison flamandeJean-Pierre Spilmont
Une saison flamande
Prix : 10,00 € 9,50
Quantité :
EAN : 9782915120493
Format 14,5 x 20 centimètres
72 pages.
Couverture 2 couleurs
reliure dos carré collé
Collection “ Ex-cætera ”
ISSN 1284-6236
Dépôt légal 3° trimestre 2008
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

Par ses fréquents séjours dans les Flandres, Jean-Pierre Spilmont a promené son regard et ses émotions de Damme à Menin, d’Ostende à Gand, de Bruges à Courtrai. Il a vu, rencontré, et aimé. Une saison flamande est une déambulation dans l’Histoire : celle des frères Van Eyck, de Thyl Ulenspiegel, celle du retable de Gand L’Agneau mystique, celle des Béguines… Ce livre est aussi un rendez-vous avec la lumière d’Ostende, avec le vent des polders, les feuilles jaunies de quelques peupliers sur l’eau tranquille d’un canal et l’insolite parfum de mer…

“ J’aime retrouver dans ce livre, Une saison flamande qu’il a confié aux éditions L’Amourier (collection Thoth), le chercheur de terre, l’amoureux de la convenance d’un monde, de cette part qui le temps d’un “ scintillement d’étoile ” brille de tous ces feux avant que la nuit ne se referme sur la rive où nous continuerons avec “ les fous, les amoureux et les poètes ” à “ hanter les terrains vagues et les maisons abandonnées ” jusqu’à ce qu’à nouveau s’ouvre dans la lumière le chemin vers la demeure. Aussi improbable qu’une neige d’avril.” Alain Freixe

 

Extrait

Il existe un pouvoir, une vertu des lieux et sans doute nous a-t-il été permis, un jour, à la faveur de quelque voyage, au détour d’un chemin de hasard, d’éprouver le singulier sentiment d’appartenance, la complicité, l’émotion, qui naissent de cette découverte.
Ce que l’on devine alors, rien qu’en cheminant à la lisière d’un bois ou dans les ruelles d’une ville, c’est que l’expérience intime de notre vie est incluse dans celle du monde et que celui-ci nous offre parfois, sans même que nous l’ayons désiré, un exact reflet, un miroir de nous-même ; d’où ce sentiment d’appartenance.
Mais appartenance à qui ? À quoi ? À rien, sans doute qui ne se peut simplement nommer mais qui s’impose comme une évidence. Un éclair de certitude. Une sorte de bonheur, une manière de joie, au sein de quoi on se sent soudain apaisé.


Lire un autre extrait

Lire la revue de presse 

 

Illustrations

Couverture : Adam et Eve, détail du retable L'Agneau mystique de Jan Van Eyck

Site e-commerce par Raynette.