1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Thoth

ImposturesMarie-Claire Bancquart
Impostures
Prix : 12,00 € 11,40
Quantité :
EAN : 9782915120417
Format 10 x 20 centimètres
92 pages.
Couverture quadrichromie
Reliure dos carré collé
Collection “ Thoth ”
ISSN 1625-9173
Dépôt légal 4° trimestre 2007
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

Marie-Claire Bancquart, dont on sait l’approche à la fois érudite et sensible de l’histoire, nous propose de découvrir ici trois destins exceptionnels. Trois récits hantés par l’imposture, tantôt assassine, tantôt fascinante.

Mais sommes-nous en présence de récits uniquement historiques ? Les noms propres avancés – Cicéron, Catilina –, la mise en place de lieux marqués – Rome, Bologne, Mantoue – pourraient le laisser croire. Et ce serait déjà une exploration lumineuse, car les images figées par le temps comme autant d’impostures se trouvent en ces textes totalement bouleversées. Mais ne voir que cet aspect historique ce serait éluder la démarche poétique qui surgit dans ces récits. Sous la narration, sont interrogés la création, le rôle des mots et l’imposture qui les menace. L’Histoire devient sous la plume de Marie-Claire Bancquart, un lieu où s’élabore d’abord une vision du monde.

Extrait

Aldo sortait seulement pour se rendre chaque dimanche, au dernier rang des fidèles, à la messe de Sainte-Marie-de-l’Arche, et aussi pour fréquenter les réunions de la confrérie des Joséphins. Il y exprima un jour ses scrupules aux sages, dont son parrain faisait partie. On venait de lui commander un tableau sur le miracle de l’hostie. Devait-il, pour un frivole avantage d’argent, contribuer à faire s’accomplir ce miracle, qui supposait un dieu présent dans la farine ? Les sages hésitaient. À la fin, Aldo le vieux prit la parole: “Tourmente ta colère, comme on tourmente un crapaud au fond du vase destiné à recueillir son venin. Tu n’en seras que plus fort un jour. Refuser d’exécuter ce tableau, ce serait peut-être découvrir ta répugnance et éveiller la suspicion. Renferme-toi, Aldo. Protège-toi, protège-nous, en des temps où le pape poursuit plus que jamais nos frères. Tu nous dois une œuvre mystérieuse, qui sortira de toi quand tu auras brûlé tes scrupules au feu de notre foi.”

Dans le cercle joséphin, on croyait à l’esprit de prophétie. Et certes, à entendre le ton et les paroles du vieil Aldo, il était descendu parmi eux. Aldo le jeune obéit.

Lire un autre extrait

Lire la revue de presse

Illustrations

En couverture: reproduction d’une peinture de Georges de La Tour, "Le tricheur à l’as de carreau".

Site e-commerce par Raynette.