1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Ex caetera

Ghazâls des HuDaniel de Bruycker
Ghazâls des Hu
Prix : 14,50 € 13,78
Quantité :
"Destins nomades" recueil 2
EAN : 9782915120059
Format 14,5 x 20 centimètres
96 pages.
Couverture 2 couleurs
reliure dos carré collé
Collection “ Ex-cætera ”
ISSN 1284-6236
Dépôt légal 2° trimestre 2004
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

Un ghazâl, du Maroc jusqu’en Inde, est un chant, un poème à chanter ou un air de chanson – sauf à Distân, où les ghazâls sont des poèmes tissés.
Encore fallut-il qu’un marchand de tapis inspiré, Bur eddîn al-Çekery (1854-1908) de Nayshapûr, découvre ces livres-tapis, en déchiffre le code et traduise en persan les “ Ghazâls des Hu ”, témoignage d’une tribu nomade de l’Hindukush, aujourd’hui disparue.
D’où venaient les nomades ? C’est leur secret. Où sont-ils partis ? C’est leur mystère. Que cherchaient-ils ? Ce que tout homme espère : la vie – les uns ici, dans l’attente immobile, ce sont les sédentaires ; les autres ailleurs, dans l’errance éternelle, ce sont les hommes de l’horizon, les marcheurs sous le ciel, les piétons de l’au-delà.

 

Extrait

Ils marchent au désert
loin de l’eau fraîche des oasis
craignant d’y noyer leur image
tel un reflet au fond d’un puits.

Ils marchent au désert
loin à l’écart des palmeraies
de peur d’y égarer leur ombre
sous le dédale des frondaisons.

Ils marchent au désert
renonçant à l’air vif des montagnes
de crainte de voir leur souffle s’envoler
dans les rafales au creux des gorges.

Ils marchent au désert
évitant les cités, les marchés :
il se fait grand trafic de rêves
dit-on, parmi les commerçants !

Ils mourront au désert
assoiffés, brûlés de soleil, suffocant
solitaires – mais ayant préservé
les quatre faces de leur âme.


Lire un autre extrait

Presse : Chronique de Jean-Marc Stricker sur France-Inter

 

Illustrations

Texte accompagné de calligraphies de Parviz Khazraï.

Site e-commerce par Raynette.