1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Carnets

Les Chariots du cielLeonardo Rosa
Les Chariots du ciel
Prix : 19,00 € 18,05
Quantité :
EAN : 9782911718359
Format 28 x 20 centimètres
68 pages.
Couverture bichromie
Reliure dos carré collé
Collection “ Carnets ”
ISSN 1284-6791
Dépôt légal 4° trimestre 1999
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

J’étais à Donoussa, dans les Cyclades, quand, tracée à la chaux à même le sol, une énigmatique corolle blanche de 3 mètres de diamètre, a saisi mon attention et m’a fait penser à une roue, et aux chants populaires de la Toscane que l’on module en une sorte de dentelle vocale, comme ce : "Fior di pisello / l’amore è bello etc." (Fleur de pois, qu’il est beau l’amour près de toi etc.) Tout naturellement ça m’a conduit à "Fior di ruota", à des fleurs de roue pour d’imaginaires "Chariots du ciel", postés dans les bleus de ces îles…
Ce que raconte ce carnet ? Mon coup de foudre pour les Cyclades ; l’aventure du blanc avec le bleu et ces très étonnantes peintures que l’on voit au sol dans certaines de ces îles…
"Les chariots du ciel", pour donner forme à ma lecture de ces "signes"…

 

Extrait

Cyclades

Sont-elles vraiment un cercle solaire ?

*
Blanc bleu et cette lumière
qui pendant des années ont fait de ma vie comme un rêve
et l’urgence d’entrer dans cette magie

besoin de ce blanc de ce bleu

*
Un jour d’hiver, comme nous nous promenions dans le vieil Antibes, nous avons été arrêtés par l’affiche d’un film sur la Grèce.
Parmi les roches, les restes d’un mur de pierre, quelques petites maisons blanches, de simples cubes, essentiels et quelques marches arrachées à la roche pour entrer dans la mer.
Trois barques de pêcheur. Plage miniature de galets polis de la largeur de deux bras qui embrassent.
Entre mer et ciel le trésor des verts et des bleus.

Aussitôt mon cœur qui s’emballe

je brûle d’aller dans ces endroits modestes où l’on vit dehors, où l’on peut entrer à l’intérieur des choses pour reprendre son souffle et poursuivre sa route

avant qu’il ne soit trop tard


Lire un autre extrait

 

Illustrations

Photos et dessins de l’auteur.

Site e-commerce par Raynette.