1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Ex caetera

EffractionsRaphaël Monticelli
Effractions
Prix : 17,50 € 16,62
Quantité :
"Bribes tirées de la mort de Dom Juan" tome 3/4
EAN : 9782911718878
Format 14,5 x 20 centimètres
118 pages.
Couverture 2 couleurs
reliure dos carré collé
Collection “ Ex-cætera ”
ISSN 1284-6236
Dépôt légal 1° trimestre 2003
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

Avec “ Effractions ”, le cycle du recueil des “ bribes ” se poursuit… Dans ce troisième volume, la figure de Josué continue à se construire. Josué, c’est l’organisateur de spectacles, celui qui dispute âprement avec Dieu, et qui profère des prières à sa façon dans une caricature de la messe qui tient du blasphème, du canular et du tragique. Dans le choc des bribes, Josué se heurte aux autres personnages tutélaires d’une impossible histoire : Dom Juan, dont l’apparition est sans cesse repoussée, Roland, dont la représentation hésite entre le mythe médiéval, celui qui fut revu par l’Arioste et l’imagerie populaire, le Grand Père, conteur sans cesse happé par ses propres histoires, et tous les morts dont les nécrologies apparaissent dérisoirement dans nos quotidiens, Ulysse, encore, qui raconte à sa façon une Odyssée peu flamboyante et qui ne semble survivre que de l’amour de Pénélope. Au hasard des pages, surgissent aussi d’autres personnages : passent ainsi une étonnante collectionneuse et une redoutable passionaria, dont les propos font un écho inverse à l’Opéra de Josué, orchestration, en temps réel, des conversations du public…

 

Extrait

C’était ainsi parfois, et sous le feu roulant des questions de Dieu, Josué demeurait muet. Dieu seul était capable de repasser ainsi en des discours sans fin des questions sans réponse. Ou en tout cas les questions étaient telles que la réponse était celui qui les posait et tout en répondant Josué pensait “ Tu dis, mais moi je parle ”. Et chaque fois Dieu, qui le savait dieu sait comment, lui répondait : “ Eh oui, Josué, tu parles, tu parles même trop, pour te le dire en clair, Josué, tu me les gonfles ! ”


et les mots s’envolèrent
Je parle oui je parle et c’est pour faire entendre 1’inouï de ce que tu répètes. Qui est le vainqueur de qui ? Et qui peut invoquer qui ? Priez vous tous, prions et que la terre tourne !


Lire un autre extrait 

Voir Bribes tirées de la mort de Dom Juan sous coffret, ensemble de 4 volumes avec CD audio

 

Illustrations

Texte accompagné par les photographies de François Goalec

Site e-commerce par Raynette.