1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Ex caetera

RéversionsRaphaël Monticelli
Réversions
Prix : 14,50 € 13,78
Quantité :
"Bribes tirées de la mort de Dom Juan" tome 2/4
EAN : 9782911718342
Format 14,5 x 20 centimètres
110 pages.
Couverture 2 couleurs
reliure dos carré collé
Collection “ Ex-cætera ”
ISSN 1284-6236
Dépôt légal 4° trimestre 1999
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

Si profondément ensevelies que soient les choses – et même si toute mémoire semble en avoir disparu – elles demeurent sans cesse et peuvent, un jour ou l’autre, reparaître.
La mort n’efface du monde ni les gens, ni les peuples ; bien au contraire : elle leur donne, au milieu des vivants, une puissance nouvelle de se manifester. Sais-tu bien que, tout compte fait, c’est ça qui nous fait parler ?

 

Extrait

Paroles de Chaman
Tu m’assourdis, mon peuple ! Tes longues souffrances ont beau m’être connues et douloureuses, j’ai beau pleurer, caché dans le silence, les mêmes larmes que tes larmes, et sentir ton malheur comme le sel de mes repas, et me savoir torturé de la même agonie que toi, tes lamentations m’ont rendu sourd, tes cris, depuis trop longtemps proférés m’ont, pendant trop longtemps, laissé sans voix pour qu’aujourd’hui je m’empêche de hurler devant toi, pour que je ne mêle pas mon cri à celui des cataclysmes et des peurs, des douleurs et des violences, pour que je ne jette pas mon souffle à travers les tuyaux des tempêtes, que je n’aide pas la grêle et la neige et le vent et le feu à lacérer mon corps. Mon peuple avili, mon peuple dépossédé, enchaîné, soumis, méprisé, torturé, tu me fatigues de souffrance.
Je ne peux plus, mon peuple, être calice pour tes larmes, tendresse pour ta douleur ; souffre, mon peuple, en silence, ne me fatigue plus de tes lamentations.
Souffre en silence et lève-toi, terrible !


Lire un autre extrait

Voir Bribes tirées de la mort de Dom Juan sous coffret, ensemble de 4 volumes avec CD audio

 

Illustrations

Texte accompagné d'encres de Jean-Jacques Laurent

Site e-commerce par Raynette.