1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Ex caetera

La Mort des colossesParviz Kharzaï
La Mort des colosses
Prix : 14,50 € 13,78
Quantité :
EAN : 9782911718335
Format 14,5 x 20 centimètres
92 pages.
Couverture 2 couleurs
reliure dos carré collé
Collection “ Ex-cætera ”
ISSN 1284-6236
Dépôt légal 4° trimestre 1999
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

L’homme est un géant fragile. C’est, sûrement, sa fragilité qui a fait de lui un géant. Il est né guerrier, souvent féroce. Il veut être bon et généreux aussi. Donc, son plus grand combat n’est pas contre les éléments destructeurs de la nature ni contre autrui, mais plutôt contre lui-même. Et, pour moi, le travail d’un poète, c’est écrire l’épopée de ce combat ; c’est aussi la quête de la liberté enchanteresse et de la bonté qui libère l’homme de sa férocité. Pour cela, il faut vivre la vie d’un géant, dans un espace mythique. N’est-ce pas trop ambitieux ? Certainement, mais c’est une ambition à la mesure de l’histoire de l’humanité.
Rien d’insignifiant, rien de pontifiant et rien dont l’ignorance serait l’excuse facile. Poète iranien, donc persan, Parviz Khazraï descend d’une des plus anciennes et brillantes civilisations.
Ce chant de guerre, d’amour et d’espoir, de libération et de liberté, il l’a écrit au plus ascétique d’une aventure personnelle qui l’a mené, à travers divers exils, jusqu’aux montagnes des Cévennes, où il reprit ce chant, commencé longtemps auparavant, pour lui donner enfin sa version définitive… en français, langue fort rétive au lyrisme et aux rythmes puissants de sa langue maternelle. Pari réussi ! Rien de la pulsion originale ne semble s’être perdu en cours de route, rien de la magie sauvage du texte, rien de son efficace contemporain. Sa beauté est de tendre vers cette grande parole anonyme dont nous sommes faits à travers mythes et légendes. Werner Lambersy (extrait de la préface)

 

Extrait

Après Ârache,
l’archer légendaire,
qui installa le faucon de son âme
dans la pointe de sa flèche
et, la libérant de son arc,
libéra la patrie ;
après Siâvache,
– statue de pureté
moulée dans la lumière –
qui traversa la montagne de feu
et en sortit intact,
mais quitta de bonne grâce
ce monde, fourmilière de démons,
en se lançant dans la bouche insondable de la mort,
(…)


Lire un autre extrait

 

Illustrations

Photo de couverture et frontispice : œuvres de Raffy Sarkissian

Site e-commerce par Raynette.