1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Ex caetera

L'Escalier des questionsCharles Dobzynski
L'Escalier des questions
Prix : 19,00 € 18,05
Quantité :
EAN : 9782911718687
Format 14,5 x 20 centimètres
120 pages.
Couverture quadrichromie
reliure dos carré collé
Collection “ Ex-cætera ”
ISSN 1284-6236
Dépôt légal 1° trimestre 2002
 

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

L’escalier des questions est en nous. On ne cesse de le gravir, mais il n’a pas de fin. Les images ou les vues juxtaposées d’une vie en constituent les marches, les gradins, la spirale qui nous conduit toujours ailleurs. Elles se trouvent dans ce livre métamorphosées en des proses qui sont l’école buissonnière de la turbulence, de l’insolite et de l’humour. À New York ou à Ceylan, elles débusquent le mystère des transports ou les imprévus du voyajeu… Entre le vécu et le rêvé, ces courtes fictions pratiquent une mise en scène de l’inconnu, dans les paysages et les êtres.

 

Extrait

La Pluie en tournée
Venez, ne restez pas dehors, me dit la pluie. J’entre dans son silo. Beaucoup de blé veille sa putrescence. Beaucoup de vent vieillit dans ses barriques. La pluie fait toujours des réserves. Dès qu’elle dort, elle a des fourmis dans le dos, des démangeaisons dans les veines. Je me rouille, dit-elle, à garder la chambre. Chambre noire, il est vrai, pour tout le linge qu’elle détrempe et tant d’images qu’elle délave. Chambre où l’œil couve une autre vue.
On appelle la pluie. Son répondeur nasille : la pluie est en tournée, veuillez laisser votre message. La pluie, dérangeaison dans le nerf optique du temps où dérape l’orage. Je vous invite à déjeuner, dit-elle. Et elle m’offre ses reliefs de collines, ses arêtes de prisme, ses chauds-froids de couleurs. Et vite elle ramasse sur la table les miettes de l’arc-en-ciel. Bien sûr, je reste sur ma faim. Peu importe à la pluie. Elle fait sa toilette, maquille son miroir. Son peigne passe et repasse dans sa crinière où les cheveux blancs des étoiles se prennent.


Lire un autre extrait

 

Illustrations

Dessin de couverture et onze lavis de Colette Deblé en pages intérieures.

Site e-commerce par Raynette.