1, montée du Portal - 06390 Coaraze
Accueil Recherche Votre panier Valider votre commande Conditions de vente Nous contacter
Les librairies partenaires
Votre compte client
Pour accéder à votre compte, veuillez vous identifier :
E-mail :
Mot de passe :
Pour recevoir notre lettre d'information
e-mail :
Vers le site Compoir du livre SPE

Les collections > Thoth

Monsieur le curéJean-Luc Coudray
Monsieur le curé
Prix : 11,00 € 10,45
Quantité :
EAN : 9782911718847
Format 10 x 20 centimètres
80 pages.
Couverture quadrichromie
Reliure dos carré collé
Collection “ Thoth ”
ISSN 1625-9173
Dépôt légal 4° trimestre 2002
 

Version numérique disponible à 3,00 €

Biographie et bibliographie de l'auteur

Propos du livre

Sous le soleil de Monsieur le Curé, s’opposant aux forces de la nuit et aux sentences séculières, la vie se fait charnelle et savoureuse. Cet humble prêtre a perçu d’emblée que la pire tentation d’un homme de Dieu n’est pas la gourmandise, ni encore moins le sexe, mais le désespoir. Partant de cette leçon de vie, il lui faut s’accommoder des préceptes divins ou supposés tels. C’est au langage de trouver les voies de l’arrangement. Le bonheur sourit à ceux qui savent disputer et manier la langue. L’irrépressible désir de vivre s’exprime dans la culture du paradoxe. Il n’est pas de sagesse possible sans impertinence. Ainsi naît une écriture de la jubilation.

Extrait

Or, le chemin vers la sainteté était long. C’est pourquoi, par sagesse, Monsieur le curé observa, sur ce sentier épineux, une vitesse de croisière qui lui permettrait de ne pas s’essouffler.
Ainsi, bien que sachant que les plus humbles besognes étaient des raccourcis vers Dieu, il évita les voies trop pentues et accepta la bonne que lui proposait le diocèse pour nettoyer, une fois par semaine, son église et son appartement.
Pendant que l’employée faisait le ménage, Monsieur le curé était chassé de chez lui comme une vieille poussière.
Il se promenait dans la campagne environnante, les mains et l’esprit libre, au milieu des arbres et des chemins. La campagne était un arrangement à l’amiable entre la nature et les activités humaines.
Ainsi, Monsieur le curé foulait la beauté ambiguë du paysage, produit de Dieu ou des hommes, sans pouvoir en démêler la filiation.

Lire un autre extrait

Écouter la chronique de Jean-Marc Stricker sur France-Inter

Illustrations

En couverture, reproduction d'une peinture de Philippe Coudray

Site e-commerce par Raynette.